arts martiaux vitrolles
Accueil Les news du club Suivez-nous sur Facebook

Les dangers de l'inactivité physique

Publié par le Dojo Fudoshin le mardi 28/07/2015 à 18h50

activité physique
Les dangers de l'inactivité physique

Selon une étude scientifique, notre mode de vie actuel est responsable de l'augmentation de la mortalité. L'inactivité physique est devenue une cause de mortalité importante en France et en Europe. Depuis 2012, elle se situe même devant le tabac.
Celle ci est due à l'insuffisance d'activité physique et à la sédentarité (temps passé assis ou allongé dans une journée), un décès sur dix serait dû au manque d'activité, ce qui est énorme, d'autant plus que cela pourrait être évité facilement.
L'absence d'activité ou une position inactive prolongée sont souvent combinées avec une surconsommation de boisons sucrées ou de produits alimentaires transformés riches en gras, sel ou sucre ajouté.

Le sport est l'un des meilleurs moyen de canaliser ce trop plein énergétique avant qu'il ne se retourne contre vous créant souvent un surpoids qui vous sera préjudiciable pour vos articulations et pouvant aussi être source de nombreuses maladies, telles les maladies cardiovasculaires, les cancers ou le diabète de type 2.
De nos jours, 35% de la population est totalement inactive, alors qu'il suffirait de pratiquer régulièrement une activité physique.


Au moins 150 minutes d'activité par semaine…

Une demi heure d'activité par jour ou deux séances d'entrainement d'une heure quinze minutes par semaine augmenteront considérablement votre espérance de vie.
Si vous associez un sport à une meilleure hygiène alimentaire, l'effet sera encore plus bénéfique.
Prenez soins de votre corps et venez nous rendre visite dès la rentrée 2015-2016 en septembre.

JP Dufrenoy


Si vous aimez la page :Les dangers de l'inactivité physique, partagez la avec vos amis

Les derniers articles du Dojo Fudoshin de Vitrolles


>> consultez plus d'articles sur le club et les arts martiaux
Copyright © 2012-2017 Karatédo-Vitrolles.fr - Toute reproduction interdite