arts martiaux vitrolles
Accueil Les news du club Suivez-nous sur Facebook

Le karaté, un art qui guide ma vie

C'est en 1974 que je vais découvrir le karaté, un sport que je vais pratiquer au quotidien avec passion.
Mon parcours professionnel débuta dès l'âge de 16 ans comme manutentionnaire, puis soudeur à la chaine à l'âge de 17ans. Je me rendis vite compte que je n'étais pas fait pour le travail manuel et à 22 ans, je décide d'arrêter de travailler pour me consacrer intégralement au karaté.
C'est avec l'aide de Pierre Blot (un des meilleurs combattant au monde et 5è dan à l'époque) que j'approfondie en 1980 mes recherches techniques et me spécialisa dans l'art du combat.
Ce travail m'a valu 12 années de compétition dont 7 au plus haut niveau avec les titres suivants:
>> 3 titres de champion de France
>> 4 ème en coupe de France sur 475 combattants
>> 5 titres en coupe d'Europe
>> 2 titre en France - Japon
>> Sélections en équipe de France


Cependant l'envie d'innover et de transmettre mon savoir en matière de sport me donna l'envie d'ouvrir mon premier centre de remise en forme à Dunkerque en 1984.
En 1992, je relève un nouveau défi en partant pour Aix en Provence où je deviens gérant actionnaire d'un centre de remise en forme. En l'espace de 10 ans, j'ai obtenu de nombreux diplômes de gym, fitness, muscu etc…

Le karaté reste cependant fortement ancré en moi, d'ou l'initiative de créer 3 salles pour la pratique de cet art martial.
Sept ans plus tard, le Dojo Fudoshin est né à Vitrolles dans un vieux hangar, cela grâce à Annie, la maman de ma fille, Jade. C'est l'aboutissement d'un rêve avec la création d'un vrai dojo japonais, une salle que j'ai entièrement construite avec l'aide d'amis du karaté, du judo, du kung fu, de la boxe thaî, de l'aïkido et du tai chi chuan.

Les années ont passées et 25 ans plus tard, le guerrier que jétais s'est assagi, mais a continué à élever son niveau technique par la connaissance, le développement de la technique, et de nombreuses heures de travail et d'obstination.
Mon opiniâtreté et mon ouverture d'esprit dans cet art martial m'on permis de palier ma lacune scolaire.
Au cours de ma carrière sportive, j'ai passé 27 années auprès de vrais maitres tel que Pierre Blot 7 dan, et Jean-Pierre Lavorato 9 dan.
En 2002, la vie a voulue que je croise le chemin de Michel Casimiri maitre de Tai chi chuan - Qi gong. Il m'a guidé dans cette voie et aujourd'hui ma vie a changé tout comme mon karaté qui est plus harmonieux sans avoir perdu en efficacité.


Aujourd'hui, mon rêve d'enfant de 15 ans, s'est réalisé avec l'obtention de mon 6eme dan. Je n'aurais jamais pensé pourvoir atteindre un tel niveau, celui de devenir maitre en karaté do shotokan ainsi qu'en Tai chi - Qi gong
Je remercie tous ceux qui m'ont aidés sur le chemin de la vie et du budo.

Les arts martiaux portent la marque d'une culture qui ne nous appartient pas. Il nous revient seulement de savoir si leur pratique correspond à ce que nous cherchons ou attendons de cet art.
Comment se rendre compte de leur efficacité et de leur valeur si nous les transformons et les aménageons à notre gout avant même de les pratiquer ?
L'essence même du karaté do et du Tai chi chuan - Gi gong se trouve dans l'harmonie du corps et de l'esprit. C'est par une pratique régulière que ces valeurs nous sont transmises.


Ma confiance est dans la valeur de cet héritage culturel qu'il ne faut pas oublier.
C'est nous, hauts gradés, qui avons la charge et le devoir de faire découvrir l'art martial qu'est le karaté do shotokan de sensei Kasé et de JP Lavorato afin de le mettre à la porté de tous.

Senseï Jean-Pierre Dufrenoy 6e Dan


Si vous aimez la page :Les professeurs de karaté, partagez la avec vos amis
Copyright © 2012-2017 Karatédo-Vitrolles.fr - Toute reproduction interdite